Précautions d’utilisations des huiles essentielles

huile_essentiellesBien qu’elles soient naturelles, les huiles essentielles n’en restent pas moins des substances très concentrées, leur utilisation n’est pas anodine et peut avoir des répercussions sur la santé. Afin d’éviter d’éventuels désagréments suite à leur utilisation, il est important de respecter les précautions qui suivent.     

Généralités…

– Avant de vous procurer une huile essentielle, renseignez-vous toujours auprès d’un spécialiste (médecin, pharmacien, aromathérapeute)  sur ses propriétés ou sur ses éventuels effets secondaires;

– Les huiles essentielles ne peuvent jamais être appliquées directement sur la peau ou versées directement dans votre bain. N’étant pas solubles dans l’eau, elles doivent toujours être diluées dans un corps gras : huile végétale, base neutre, crème, shampoing, gel, lotion, miel…;

– Si vous utilisez une huile essentielle pour la première fois, faites un test d’allergie. Pour cela, il suffit de diluer quelques gouttes de l’huile essentielle dans de l’huile végétale et de l’appliquer dans le pli du coude. Si après 24 heures vous n’avez aucune réaction, vous pouvez utiliser l’huile essentielle. Dans le cas contraire, contactez un spécialiste;

Toujours respecter les quantités d’utilisation, ne jamais augmenter les doses prescrites;

Toujours tenir vos huiles essentielles hors de portées des enfants;

Ne pas appliquer dans les yeux, le contour des yeux, dans le nez, les oreilles ou les muqueuses;

Ne pas injecter par voie intraveineuse ou intramusculaire;

– Certaines huiles essentielles peuvent être photosensibilisantes. C’est le cas, par exemple, pour les huiles essentielles à base de citrus comme les huiles essentielles d’agrumes (orange, citron, mandarine, bergamote…). Après les avoir utilisées, évitez de vous exposer au soleil ou aux rayons UV dans un délai de 6 heures.

A éviter pour…

– Les femmes enceintes de moins de trois mois (après 3 mois, toujours vous renseigner auprès d’un spécialiste) et les femmes qui allaitent; 

– Les nourrissons, les enfants de moins de 3 ans (de manière générale, il est préférable de ne  pas utiliser d’huile essentielle sur les enfants de moins de 12 ans); 

– Les asthmatiques, les insuffisants rénaux, les hépatiques et celles et ceux qui présente des antécédents de troubles convulsifs ou épileptiques;

– Les personnes âgées; 

– Les personnes présentant des allergies ou suivant un traitement médical régulier.

Les bons réflexes…

– Si vous avalez accidentellement de l’huile essentielle, buvez plusieurs cuillères d’huile végétale de cuisine (olive, colza, sésame, tournesol) et contactez votre centre antipoison (pour la Belgique : 070/245.245 – pour la France cliquez ici).

– En cas de contact accidentel avec les yeux, le contour des yeux, dans le nez, les oreilles ou les muqueuses, ne jamais utiliser de l’eau pour calmer une irritation! Frottez avec une huile végétale pour calmer l’irritation puis consultez un spécialiste.

***

Les recommandations qui se trouvent ci-dessus sont un résumé des lectures que j’ai faites. Elles ne s’adressent pas à un public d’experts et ne cherchent pas à exposer les cas particuliers. Elles sont de ce fait non exhaustives. Elles ne peuvent en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin, ni même engager ma  responsabilité. 

Enfin pour conclure, les questions de traitement thérapeutique ou tout traitement d’administration par voie orale nécessitant l’avis d’un expert, elles ne seront de ce fait absolument pas traitées dans ce blog.

Noëlly

Lien Permanent pour cet article : http://www.naturalbynoelly.com/precautions-dutilisations-des-huiles-essentielles/

Laisser un commentaire